Chronique(s) d'une Vie Ordinaire

15juin2011

071 – Bite Me !

Posté par Etioun dans: Teh Internets.

Depuis plusieurs mois, Nicolas L. aka @iambossnigger nous fait miroiter la sortie de sa websérie : Suck It ! Et depuis aujourd’hui 00h00 vous pouvez voir le premier épisode. Et moi, il y a quinze jour j’ai pu voir l’épisode avant vous en échange d’une note de blog que vous lisez maintenant. Maintenant que la chronologie est établie on va pouvoir s’y mettre.

iambossnigger est un hater, mais genre… pour de vrai. Il « hate » bien des choses et le fait bien. Son blog est une usine à punchline et sa critique de Zombieland à elle seule vaut qu’on s’attarde sur le mec. Il doit être le seul à avoir réussi à me faire rire en crachant sa bile sincèrement sur des trucs que j’aime profondément et c’est un des trucs les plus fous chez lui.

Mais au delà de ça, Nicolas c’est aussi un scénariste, un mec qui en veut, qui a des projets et qui le fait savoir. Autant dire que quand un mec qui aime pas tout (sauf Michael Bay et les Teen Show) se lance dans la conception d’une websérie, il est attendu au tournant. Big time. ça c’est pour établir le contexte.

Il a donc co-créé la web série  : Suck it. Suck it, pour résumer très grossièrement c’est l’histoire d’une meuf (Lisa Turpin) fan de Twilight (côté Team Edward) qui se retrouve voisine avec un certain (…Bert Pattinson) qui n’est autre qu’un sale enculé de fan de Harry Potter. L’occasion de taper allègrement sur les « oeuvres » de Stephenie Meyer et J.K Rowling.  Ca c’est le postulat de départ et c’est aussi, malheureusement, le résumé de l’intégralité du pilote.

Un pilote, je dois dire, un peu en dent de scie, c’est très beau, j’irais même plus loin ça enfonce ta rétine tellement c’est joli visuellement, le montage se veut plutôt rythmé et malgré quelques raccords chelou ça passe carrément, mais le jeu est parfois un peu balbutiant, ou forcé… je sais pas trop, y a des soucis de post-synchro et ça laisse un goût de baclé dans la bouche, un peu. Pourtant les textes sont loin d’être mauvais et c’est là qu’on voit le potentiel de Suck It, à l’image de bossnigger, une fabrique de punch line, un rythme bien senti qui gagnera en efficacité par le jeu des acteurs. Puis bon, avoir coupé la blague sur le brownie au caca c’est tout simplement inadmissible.

Alors voilà, au terme de ce pilote je sais pas trop quoi dire… parce que c’est pas mauvais, clairement, et le potentiel est là, mais en terme d’enjeux je ne vois rien poindre. C’est bien gentil de dire « On en restera pas là » ou « c’est la guerre ! » mais ça me donne pas tout a fait envie de continuer (en tout cas sur l’instant)… parce que j’ai aucune idée de ce qui m’attend… l’installation est incomplète du coup et c’est ce qui laisse un goût d’achevé à la va vite. C’est dommage, parce que j’imagine très clairement que le potentiel est ouf. Puis je crois que je suis un peu déçu, forcément… j’attendais un truc de  gue-din de la part de Nicolas, j’en attendais peut-être trop.

Au final on s’en tient avec un pilote moyen, qui m’a laissé un peu sur ma faim, car peu engageant pour la suite, mais à titre perso j’ai envie d’y croire et j’irais jusqu’au bout de la saison 1  avec plaisir, parce que voir des fans d’HP (« Ah ouais, il fait des PC ? ») et de Twilight se foutre sur la gueule, ça peu qu’être bien !  (Oh et BTW… la vanne sur Star Wars c’est mal ! C’est très mal!). Et la bande originale défonce grave ! Je vous laisse vous faire votre avis :

FacebookTwitterTumblrMySpaceShare

0 

15mars2011

070 – I raff I ruse ?

Posté par Etioun dans: For the Lulz; Freedom of Speech.

Parfois je me dis que je devrais arrêter Twitter. J’adore ce réseau, j’adore bon nombre de personnes que j’ai pu y rencontrer. Rencontres parfois concrétisées DLVV (Dans la vraie vie… j’essaye de lancer un truc.). J’adore les clash qui ont pu s’y produire, des trucs tellement absurdes que tu te demandes quand même si les gens se prennent vraiment au sérieux. Y a quelque chose de ouf sur ce réseau… c’est un microcosme mégalo. On représente rien sur les Internets, encore moins en France, et je te parle même pas de l’échelle de l’univers, mais on s’octroie une importance qui dépasse l’entendement. Mais cette mégalomanie, ces prises de becs incessantes, la course au lol, la tyrannie du followback, la tyrannie du « cite le trouveur enculay » etc sont autant de choses qui vérolent le machin…

Et finalement d’un truc sympa, une grande cour de récrée rigolote, on passe à une bête immonde qui se vénèr pour rien, avec celui qui crie le plus fort. ça devient gavant… mais heureusement pas tout le temps.  Parfois je me dis que je devrais arrêter Twitter. Ce truc c’est du non stop, c’est la surinformation, c’est du lol en continu, des engueulades à perte de vue, des twitpics de fesses et de sein en veux-tu en voilà. Alors ouais, je me dis que je devrais arrêter Twitter. Puis je me rappelle que je suis actuellement community manager, alors je continue.

Présentement c’est le Japon qui fait l’actualité, forcément. Y a bien des trucs lol qui tournent, mais expliquer twitter à des gens qui n’y sont pas c’est comme expliquer la 3DS au chien aveugle de ta grand mère… aveugle elle aussi.

Et si je prend la peine de me saisir du clavier de #FemmeDeMaVie c’est en réponse à une note de blog qui m’a ému, mais un peu fait tiquer aussi. Dans ce post, le sémillant @NotKrankor (que j’apprécie beaucoup au demeurant, même si c’est qu’un sale nazi qui met des pantalons orange.) part en croisade contre les connards qui l’ont gavé suite au Tsunami.

Pour recontextualiser, l’animal est étudiant de Japonais à Lyon, il a des amis là bas (au Japon, pas à Lyon), il se sent émotionnellement proche des nippons et le fait savoir dans un billet, ma foi, fort à propos et plutôt sincère. Le seul truc qui m’a fait réagir c’est ceci :

L’humoriste est le pauvre type qui, même pas deux heures après le tsunami, se permettait déjà de faire de l’humour sur le sujet. Des blagues très amusantes que je ne répéterai même pas ici.

Ce n’est pas telle ou telle blague qui me choque. C’est le concept même de faire de l’humour sur le malheur et l’infortune de milliers de personnes.

Peut-être que je tourne en boucle depuis que je me suis fait traiter de pédophile autiste lors de ma croisade pro-humour, mais je reste convaincu qu’on peut rire de tout… même comme dirais Desproges dans le texte: « On doit rire de tout ». Les gens ne comprennent jamais vraiment le « Mais pas avec n’importe qui » comme s’il entendait par là qu’il ne faut pas rire d’un sujet qui risque de blesser la personne que l’on a en face de soit. Nan, ce qu’il entend par là, et il le dis dans son réquisitoire sur Jean Marie LePen c’est qu’il aurait du mal à rire en présence d’un, je résume, extrémiste (gauche, droite, religieux etc….)… pour le pourquoi vous avez qu’à écouter le réquisitoire, ça vous fera toujours un peu de culture.


Je n’ai pas fait de blague sur le séisme au Japon, pas parce que je n’en avais pas envie, bien au contraire, mais parce que je n’en ai pas trouvé de bonne. (même si je suis toujours friand des « Hold down F11« )

Et je crois que c’est ça le primordial, on peut rire de tout, du moment que la blague est bonne. Et c’est là que Twitter me déçoit… dans cette course effrénée au LOL on en oublie de trouver une bonne vanne, on préfère balancer direct sa perle en espérant que ça passe, que les RT suivrons que le top tweet viendra. Mec si t’as rien à dire, personne te force, alors ne nous forces pas à lire ta dernière connerie. Par contre si la vanne est bonne c’est cool, fais toi plaisir! Mais t’es pas obligé d’en faire 40 à la suite non plus quoi… un peu de mesure

C’est pour ça que je veux tempérer les propos de Krankounet, c’est bien gentil de s’élever contre les blagues sur le malheur des autres, sauf que je pense que tu te trompes de combat, les blagues sur le malheur des autres peuvent être drôle. (Qui n’a pas ris d’une chute ou d’un bébé congelé ?). Ce qu’il faut combattre c’est les mauvaises blagues. Ce sont celles là qui sont de mauvais goût, parce qu’elle sont ratées. Un peu comme un pizza pas assez cuite, c’est pâteux et pas très agréable en bouche, ou une faciale envoyée trop tôt… (Joyeux Anniversaire Sasha Grey).

Et puis faut arrêter, on va pas changer le monde, c’est pas #SidiBouzid ici. « It’s just Twitter, get over it« 

Et n’oubliez jamais : « Arguing on the internet is like running in the Special Olympics, even if you win, you’re still retarded! »

Allez, je vous laisse, et vous souhaite bien du courage pour votre avenir… LAPINS!

 

 

FacebookTwitterTumblrMySpaceShare

0 

4mars2011

069 – I’m in a band !

Posté par Etioun dans: 3615 Mylife; When the music is over.

Franchement je pense pas avoir été chiant avec mon groupe Made in Nowhere, genre vraiment pas.  Mais bon voilà parfois il faut savoir parler de soi et vendre ses projets comme un grand.

Alors voilà, depuis quelques années (putain le temps passe) je suis chanteur/auteur du groupe de rock alternatif Made in Nowhere, un groupe Lyonnais qu’il est bien pour l’écouter.

A notre actif on a sorti un EP intitulé What Happened, sorti un DVD Live en téléchargement gratuit (si t’as 4Go à télécharger c’est ça qu’il faut prendre) et le CD Live (en DL à prix libre sur Bandcamp) qui va bien avec. Un truc chan-mé quoi. On fait plein de trucs tout l’temps, on compose, on joue, on a même fait un ciné-concert sur Alice In Wonderland de 1915 et c’était pas un truc de Pokémon. On a aussi eu la chance d’assurer les premières parties de Syd Matters ou Tété… des trucs cools.


Je fais pas que ça dans la vie, j’ai mon Association SONAR aussi dont je vous parlerais genre dans pas longtemps parce que ça mérite quoi, mais là j’parle de Made in Nowhere donc ne dévions pas s’il vous plait. C’est vrai quoi, on essaye de se concentrer sur un sujet merci !

Là, niveau actu on est des bêtes… parce qu’on prépare une pelletée de projets foufous dont je peux évidemment pas vous parler pour l’instant. Mais surtout on cherche des dates, on fait les VRP, on passe des coups d’fils, on écrit des mails, pleins ! C’est trop bien quoi.

Et surtout y a une date à retenir si t’es Lyonnais. Samedi 23 Avril à 20h30 au Théâtre ACTE 2 on rejoue le spectacle « De L’autre côté du miroir » créé en Septembre dernier pour SONAR (#CrossoverDeProjets) avec des comédiens… un truc bien cool que tu peux découvrir en vidéo ci-dessous. Ca va être cool, pas cher, et on a besoin de monde donc faisez tourner !

Mais bon ce qui m’amène ici à vous parler de mon groupe de Rock c’est pas tant la volonté d’autopromo que de vous demander un service. Depuis j’sais pu’ quand on est inscrit on concours « Lance toi en live » initié par Ricard SA, Deezer et Virgin Radio, parce qu’on aime bien l’Anis. On peut gagner tout un tas de trucs bien, un contrat de distrib’ chez Believe Digital, une home Deezer pendant 1 mois je crois, un passage en live chez TiDaV’ sur Virgin, bref une belle exposition pour lancer le projet.

L’idée c’est donc de voter tous les jours jusqu’au 13 Mars, là on est 27e, et il faut qu’on soit minimum 20e pour pouvoir accéder aux votes du jury, donc si vous pouvez nous filer un coup de main ce serait super sympa, on apprécierai et si on gagne on promet d’organiser un évènement à la hauteur !

IL FAUT DONC CLIQUER ICI (et y revenir chaque jour jusqu’au 13 Mars. Merci bisous!)

Alors voilà, si jamais tu savais pas bah tu peux écouter ma voix suave dans ton ordinateur, je vais te chanter des chansons. Vous pouvez nous retrouver partout, sur Facebook, Twitter, Noomiz, Deezer, Spotify et j’en passe.

Puis les Lyonnais bougez vous le 23 Avril pour venir nous faire des bisous. Et puis vous tous, votez pour nous, ça nous mettra des étoiles dans les yeux et des licornes dans la tête. Et tout le monde aime les licornes. Tout le monde.

FacebookTwitterTumblrMySpaceShare

4 

28février2011

068 – And the Oscar goes to…

Posté par Etioun dans: Movies.

Vous avez regardé les Oscars ? Vous avez eu ce courage ? Moi oui ! Vous aviez le choix, soit vous aviez Canal + et vous pouviez mater ça tranquille dans votre canapé, sans faire un seul effort de compréhension de l’Anglais et sans coupure pub, ça c’est si vous êtes riches ET feignants. Soit, comme moi, vous avez trouvé un joli streaming pour regarder tout ça ABC Style, comme un cain’ri.

Twitter d’un côté, la vidéo en qualité pourrie de l’autre et Vanessa Paradis qui vient toute les dix minutes chanter « What a day for a day dream » pour un rouge à lèvre dégueulasse, le tout à 2h30 du matin. Ouais les Oscars ça se mérite.

Dès minuit j’étais branché sur un flux d’E! Entertainment sur lequel Ryan Seacrest interviewais les stars sur le tapis rouge pendant que la Fashion Police étudiait les robes et smokings des celebs (et autant vous dire que Kelly Ousbourne parlant mode c’est un peu comme [Insérer une comparaison subtile et trash à la fois].) C’était vraiment très intéressant ! Malgré tout je tient à saluer les prestations physiques et vestimentaires de Scarlett Johansson et Mila Kunis qui ont réussi à me sortir d’un ennui grandissant. Merci à elle pour avoir illuminé (un peu) cette soirée. Je ne parle même pas de Natalie Portman qui dans sa robe violette arborait sa grossesse avec classe et élégance. Sinon sur le tapis rouge, et bien, Gouinette Gwyneth Paltrow ressemblait à un Oscar, Nicole Kidman a un front trop grand, Justin Timberlake avait la classe et Russel Brand sortait sa mère. ENNUI vous disais-je. La meilleur quote du red carpet reviens à Kevin Spacey donnant un conseil aux bleus des Oscars :

« Find the bar as quickly as you can! »

Puis, à 2h30 après une interview follement palpitante de James Franco, la cérémonie à enfin pu commencer. Et là ! BAM ! Une putain d’intro, un montage des films nominés sur un extrait de la BO (qui tue) de The Social Network (la relecture de « In the Hall of the Moutain King Op.23« ) c’était rythmé et franchement sur twitter on s’est tous dis que ça augurait du bon. Vraiment.
James -Idotomuchstuffsinmylife- Franco et Anne -IgetnudeinmovieswheneverIcan- Hathaway sont arrivés sur scène après un sketch (presque) rigolo avec Alec Baldwin et un voyage en DeLorean, puis ils ont ouvert la bouche pour ouvrir la cérémonie (répétition du mot ouvrir… bien vu non ?!), et à part une vanne sur le fait qu’Anne se soit foutue à poil dans Love & Other Drugs, on est vite retombé dans l’ennui.

Tom Hanks à donné des Oscars, puis Kirk Douglas aussi (j’étais persuadé qu’il était mort), puis Javier Bardem et puis Scarjo et puis plein d’autre gens (je dis ça mais Kevin Spacey était rigolo.), et le stream à planté deux fois, et puis principalement on s’est fait chier… méchamment. J’ai par chance loupé le numéro de danse/chant d’Anne Hathaway et Hugh Jackman, mais j’ai eu le droit à James Franco en robe rouge et une chanson de Mandy Moore (Sic).

J’ai bien explosé de joie silencieusement lorsqu’Aaron Sorkin a eu son Oscar, puis quand Trent Reznor a eu le sien aussi. Mais du reste j’ai regardé sans trop m’impliquer. Si bien que ce qui m’aura le plus marqué lors des 83e Oscars c’est lorsqu’à 4h du matin, alors que je luttais pour me maintenir éveillé, #FemmeDeMaVie s’est levée pour vidanger sa vessie, m’a regardé, toute endormie qu’elle était, dubative pour me dire : « Sérieusement Etienne ? 4h du matin ? » et moi de lui répondre « Bah quoi c’est pas fini ?!« , elle m’a fait un signe de désapprobation avant de repartir à sa vie. 20 minutes plus tard le streaming plantait, j’en avais marre et je me suis couché à ses côtés. (Moment auquel elle à juger bon de me demander en dormant : « Qui c’est qu’a gagné? »)

Ce matin j’ai quand même regardé le palmarès.
Alors voilà mon avis indispensable puisque prescripteur.

L’Oscar du meilleur film pour King’s Speech pourquoi pas, mais celui du meilleur réal aurait du aller à Fincher histoire d’équilibrer le tout. Natalie mérite son oscar pour Black Swan, mais Héléna Bonham Carter aurait du avoir celui du meilleur second rôle féminin à la place de Mélissa Léo dont tout le monde se fout (en plus elle a dis « Fucking » à la télévision Américaine en direct…c’est MAL!).Pour Bale, je sais pas j’ai pas vu The Fighter. Je suis heureux pour Reznor et Sorkin qui amènent deux très bons oscars à The Social Network. Le reste je m’en contrebranle, surtout des deux oscars moisi, pour le film moisi qu’est Alice in Wonderland de Burton.

Alors voilà, un palmarès sans surprise, pour une soirée sans surprise, bien chiante comme il faut, je regrette presque de pas avoir regardé les césars du coup… mais surtout je repense avec émotion à Ricky Gervais au Golden Globes.

L’an prochain ce sera mieux ? Non ?

FacebookTwitterTumblrMySpaceShare

0 

27février2011

067 – Here it goes again

Posté par Etioun dans: 3615 Mylife.

Franchement c’est pas de ma faute. J’avais pourtant fait en sorte de ne plus bloguer depuis un bon moment, mais c’est rien qu’à cause de Mogadishow, Koberod95 ou iambossnigger et leurs blogs trop canons… du coup j’ai envie de m’y remettre, d’écrire des p’tits bouts d’trucs et puis les assembler ensemble (Putain faible la référence….)

Mais je sais toujours pas de quoi parler. Enfin, je veux dire, si, j’ai des idées, je pourrais vous parler du dernier Radiohead par exemple, mais vu que tout le monde l’a fait et que tout le monde à dit de la merde dessus j’ai peur de me noyer dans cet océan d’avis sur The King of Limbs alors tant pis. Un jour peut-être quoi. On sais pas, on peut jamais savoir. (Moi en tout cas je sais que j’aime toujours autant Radiohead.)

Sinon j’ai des chansons kikoo lol à décoder, mais faire ça comme ça, maintenant, à brûle-pourpoint, après tant de silence ça m’parait un poil rude. Abrupte même oserais-je dire. Du coup avant de faire tout ça, et éventuellement reprendre ce blog de manière plus régulière je vais parler de ma gueule. GENRE, QUELLE ORIGINALITÉ.

Nan mais c’est vrai ça peu être cool, puis y a des choses à dire. La dernière fois que j’ai épanché ma soif d’écrire je vous ai fait un post tout nostalgique sur comment c’était trop mieux il y a deux ans, que j’avais peur de grandir et tout et tout. Un billet bien ghey comme il faut. Parce que bon depuis Juillet je l’ai fait mon Master bien cool. Y a eu « Qui veut epouser mon fils » sur TF1, j’ai fait un ciné-concert tip top avec mon groupe, organisé d’autres trucs cool avec mon association et finalement j’ai validé mon premier semestre avec une moyenne que j’avais pas eu depuis la sixième, c’est dire. Et finalement ce début de rentrage dans la vie active ne pue pas tant le fail que ça, c’est même plutôt pas mal en fait, flippant mais pas mal.

En plus Mardi j’attaque un stage qui pourrait bien déboucher sur une embauche à terme. J’aurais Bac +5, un putain d’emploi et je pourrai m’acheter une maison et une BM à nettoyer le week-end avant d’aller jouer à la playstation, le rêve quoi.

Ou alors je continuerais de jouer dans Made in Nowhere, de faire des trucs qui m’plaisent avec SONAR, à tweeter des insanités et à vivre ma vie tranquillou avec #FemmeDeMaVie, un écran plat en plus et plus de sous à la fin du mois pour les Blu-Ray.

En attendant moi ça va et c’est sans doute ce qui m’empêche de bloguer, j’ai plein de trucs à faire, des trucs cool, dont j’ai envie de vous parler, mais c’est pas prêt alors j’attends.
Voilà c’était la reprise… tout en douceur. A la prochaines bitches !

(Et mine de rien là je viens trop de faire de la pub pour Made in Nowhere et SONAR. Trop fort !)

(( Oh et j’oubliais, j’suis un putain de vendu, y a du Google AdSense sur ma page, mais c’est parce que j’aime l’argent))

FacebookTwitterTumblrMySpaceShare

3 

"You used to be alright... what happened ?"

Time Machine

octobre 2017
L Ma Me J V S D
« juin    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Recherche

Let’s do the time warp again !

Hot topic

Pour nourrir l’auteur

I like

I read

I'm on

Lolz & Comics

Sans déconner j’ai faim !